Mitmachen
Artikel

«Pour le bien du peuple – élection par le peuple»

Jamais encore dans l’histoire de la Suisse l’image du Conseil fédéral auprès de la population n’avait été aussi écornée qu’aujourd’hui. Et la faute n’en revient pas seulement à la composition du gouvernement fédéral, qui compte certes une majorité de magistrats impuissants et en partie inaptes. Le système d’élection, qui porte ces personnages à la tête de l’Etat et les confirme dans leurs fonctions, est aussi en cause.

Les inconvénients du système d’élection du Conseil fédéral par le Parlement sont de plus en plus manifestes. Le jeu de pouvoir, les intrigues de palais et les accords secrets sont l’objet de critiques grandissantes. L’élection par le Parlement ne garantit pas la stabilité; elle la menace. Et avec l’élection pour le renouvellement du Conseil fédéral le 16 septembre, il est à craindre que le Parlement fédéral ne fasse fi à nouveau du principe de concordance.

L’élection du Conseil fédéral par le peuple permettrait d’éviter les abus en matière de concordance. Le gouvernement national tirerait dorénavant sa légitimité de la véritable volonté populaire, et celle-ci l’engagerait également. Cela mènerait notre gouvernement à privilégier les intérêts de notre pays plutôt que ceux de ses magistrats ou de la classe politique internationale. Le Conseil fédéral s’engagerait enfin à nouveau pour la Suisse.

Pour qu’ils acquièrent une légitimité démocratique digne de ce nom, il est important que les sept conseillers fédéraux soient élus par l’ensemble des citoyens de notre pays. Le principe de la majorité (système majoritaire) offre la meilleure garantie pour l’élection de personnalités et est appliqué dans tous les cantons, exception faite de Zoug et du Tessin. Les minorités linguistiques doivent elles aussi être convenablement prises en compte. La garantie de sièges pour la Suisse romande et le Tessin correspondrait à la pratique (tacite) qui prévaut aujourd’hui dans les élections du Conseil fédéral. La proposition de l’UDC prévoit de garantir au total deux sièges aux cantons du Tessin, de Vaud, de Neuchâtel, de Genève, du Jura ainsi qu’aux districts francophones des cantons de Fribourg, du Valais et de Berne et aux districts italophones des Grisons.

Pour le bien du peuple 090630pour_le_bien du_peuple_f.pdf

Alfred Heer, conseiller national, président de l’UDC du canton de Zurich: De meilleurs conseillers fédéraux grâce à des élections 090630.pdf

Christoph Mörgeli, conseiller national: L’élection du Conseil fédéral par le peuple est possible 090630referat_christoph_moergeli_f.pdf

Gregor A. Rutz, vice-président de l’UDC du canton de Zurich: L’élection du Conseil fédéral par le peuple: 090630referat_gregor_rutz_f.pdfL’UDC du canton de Zurich demande que le Conseil fédéral soit élu par le peuple et sollicite l’assemblée des délégués de l’UDC Suisse de lancer une initiative dans ce sens. La proposition de la direction zurichoise du parti prévoit, que l’UDC Suisse statue déjà au mois d’août sur la requête de sa plus grande section cantonale.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Artikel teilen
Kategorien
#verfassung
weiterlesen
Kontakt
SVP des Kantons Zürich, Lagerstrasse 14, 8600 Dübendorf
Telefon
044 217 77 66
Fax
044 217 77 65
E-Mail
Social Media
Besuchen Sie uns bei:

Diese Seite teilen

Wir verwenden Cookies, um Inhalte und Anzeigen zu personalisieren, Funktionen für soziale Medien anbieten und Zugriffe auf unsere Webseite analysieren zu können. Ausserdem geben wir Informationen zur Nutzung unserer Webseite an unsere Partner für soziale Medien, Werbung und Analysen weiter. Details ansehen
Ich bin einverstanden